Dernièrement, le mandataire PS Domenico Deligio (patronyme prédisposé car le mot italien «deligio» signifie en français «je choisis»), Président du CPAS de Chapelle-lez-Herlaimont, conseiller communal et membre du Conseil d’Administration de la société d’habitations sociales «La Ruche Chapelloise», s’est vu octroyer, à sa demande expresse, un luxueux appartement à loyer d’équilibre de 3 chambres sur le site Sainte-Catherine (localisation précise: rue Sainte-Catherine, 45/G3/7) et y réside en toute impunité depuis le 30 mars 2024, alors que de nombreuses familles avec enfants doivent se montrer particulièrement persévérantes dans l’expectative lointaine et incertaine d’obtenir un logement social souvent inadapté.

Cet article est réservé aux abonnés

Lisez votre journal numérique et accédez à tous nos articles réservés aux abonnés.

A PARTIR DE 6€/MOIS

Sans engagement.

Abonnez-vous

Déjà abonné ? Connectez-vous

A noter que cette situation est totalement irrégulière puisqu’en totale infraction avec les prescrits légaux en la matière; en effet, le sieur Domenico Deligio est propriétaire d’une maison sise rue de l’Enseignement à Godarville.

De surcroît, La Ruche Chapelloise qui, pour rappel, a maintes fois été recalée au Conseil d’Etat dans le cadre de l’aménagement du site Sainte-Catherine, a été gratifiée d’une subvention exceptionnelle de la Région Wallonne d’un montant de 1.300.000 EUR afin de combler une perte financière importante inhérente notamment à la concrétisation de ce nébuleux projet immobilier!

Il est clairement indigne, honteux, scandaleux, pour ne pas dire anti-social, qu’un élu PS, nanti et privilégié, paradoxalement Président de CPAS, puisse bénéficier d’avantages « extra-illégaux », et ce, au détriment des citoyens chapellois souvent très mal lotis.

Pour la population qui s’interroge quant à l’éthique et à la bonne gouvernance, principes de base du socialisme d’antan, ce mandataire PS des temps modernes qui prêche indubitablement pour sa propre «Chapelle» n’est vraiment pas un parangon vertueux !

En conséquence, il paraîtrait plus que légitime que les instances supérieures du PS exigent purement et simplement la démission immédiate de Domenico Deligio de ses fonctions de Président du CPAS chapellois et d’administrateur de la société de logements sociaux «La Ruche Chapelloise»… Optimisme béat, quand tu nous tiens !