Article de la semaine
179916531_6237917083957_2568399704807997
Palais.jpg

N’EN DÉPLAISE A SVEN

 

N’en déplaise à Sven Mary, c’est une femme jeune de surcroît qui succèdera à Frank Berton, définitivement débarqué, et qui lui succédera à la défense de Salah Abdeslam. Olivia Ronen a 31 ans et est ancienne secrétaire de « la conférence » à Paris, un peu l’équivalent des orateurs du jeune barreau chez nous. Elle avait rencontré son « client » il y a quelques années (à l’insu de Me Mary ?) et était déjà consultée depuis quelques mois. Elle entend bien constituer une équipe de jeunes robins autour d’elle en prévision du méga procès français. Mary, malgré l’injure du « cendrier vide », reste bien dans le coup pour le procès belge. Ils devront donc inévitablement coopérer. Qui avait clamé qu’il ne voulait plus jamais de collaboratrice ? 

PAN20210623_Sven.jpg

LES LUXOS SENS DESSUS DESSOUS

 

Les robins pénalistes du Grand-Duché de Luxembourg sont tout agités. Il faut sauver le soldat Lutgen. L’avocat chevronné André Lutgen, 73 piges sous la toge, a été inculpé d’intimidation et d’outrage à magistrat et renvoyé devant le tribunal correctionnel. Suite à la plainte d’un juge d’instruction. C’est que l’intimidation à magistrat est un crime, même correctionnalisé, passible de 5 à 10 années de prison. Une plainte disciplinaire n’avait pourtant pas abouti, classée par la bâtonnière Valérie Dupong. Lutgen est l’avocat d’Arcelor Mittal. Il était chargé de faire lever des scellés placés sur l’armoire d’un disjoncteur électrique où un ouvrier était décédé. Il était à la veille d’un long week-end et chaque jour supplémentaire de dysfonctionnement risquait d’entraîner d’énormes pertes financières, ralentissant fortement toute l’usine (20 millions d’euros par semaine par répercussions). Il perd alors un peu les pédales et écrit au Procureur Général d’Etat en mettant deux ministres en copie, leur précisant - les mots de trop - qu’il a déjà eu des incidents avec ce juge. La Procureure Générale Martine Solovieff prendra très mal cet essai d’immixtion de l’exécutif (les ministres) dans les affaires du judiciaire. Le juge d’instruction déposera plainte et la justice suivra. Selon certains robins du cru, la magistrature peut parfois être une institution largement dysfonctionnelle. Un air voisin de déjà ici-même entendu.  

 

 

SUISSE ET SI PROCHE

 

L’avocate de Lausanne Véronique Fontana, une pénaliste média-tisée, est poursuivie pour la publication sur son site web de faux titres et unes de journaux, où elle se met en scène. A peine revenue de suspension disciplinaire pour surfacturation, la robine n’avait rien trouvé d’autre pour se relancer. On en connaît pas mal chez nous qui vivent aussi de la circulation de leur image dans la bonne presse populaire, surtout dans les prisons et autres bonnes maisons. Sans pour autant user d’artifices. Mais dont la propension à rechercher la publicité mène parfois à la déraison. Champions toutes caté-gories de nos mauvaises feuilles de chou, on trouve le duo « je t’aime moi non plus » Gallant- Martins. Talonnés par le bad boy aux yeux bleus Yannick De Vlaminck. Rayon roulage, on trouve bien sûr l’habitué Christophe Redko. Hamid El Abouti a réussi à tout se faire pardonner par ses clichés régulièrement publiés de bon gars mal rasé. Tiens, on voit moins ces temps-ci le tandem Amrani – De Quevy. Il s’y trouve finalement peu d’élus pendant que les autres, qui rêvent d’être portraiturés, piétinent leur carrière entière aux portes de la notoriété.

PAN SUPERSTAR DE COMPTOIR

 

Plein succès cette année encore nous dit-on pour la revue du jeune barreau à Bruxelles, qui se la jouait à guichets doublement fermés. Plus inattendues ont été les boîtes mail de la rédaction qui ont vibré de nombreuses et intrigantes félicitations. Ne lésinant pas sur l’investigation, des robins du coin ont fini par nous lâcher qu’à notre plume défendante, nous étions de la fête. Le grandiose Nicolas Gillet - un fan invétéré - et ses comparses féministes avaient dévalisé le kiosque du palais pour dégoupiller des PAN sur scène dans un sketche digne de nos meilleures bafouilles. Sans doute pas celle des « Gallant girls ».   

                               

Robin Dubois